Connaissez-vous l’apithérapie ? Du pollen dans nos assiettes !

De nos jours, dès qu’une maladie se présente, tout le monde se précipite vers la prise de médicaments.  Pourtant, les remèdes naturels n’ont fait de mal à personne. Ces remèdes peuvent provenir des plantes, des fruits, et même des insectes comme les abeilles. Ces dernières sont l’origine de l’apithérapie.

Qu’entend-on par le mot apithérapie ?

L’apithérapie est une cure ou une façon de soigner les maux naturellement à l’aide des produits secrétés, transformés ou récoltés par les abeilles. Ces produits sont variés comme le miel, la cire, les pollens, la gelée royale, la propolis, et même le venin d’abeilles. Ce mode de guérison thérapeutique et diététique est actuellement en voie de développement. Toutefois, il faut dire que ce genre de remède ne date pas d’aujourd’hui, mais a déjà été appliqué par les différentes générations. Elle fait partie de la médecine douce et est considérée comme un vieux remède de grand-mère.

Quels sont les avantages ou les bienfaits de l’apithérapie ?

Comme tous les remèdes, l’apithérapie présente des bienfaits incalculables. En effet, les produits secrétés, transformés ou récoltés par les abeilles ont chacun leur propre vertu.

Le miel a un effet cicatrisant et antibactérien qui aide à la cicatrisation des plaies grâce à une substance appelée « inhibine » découverte par le scientifique White en 1962. Il aide également au développement des germes par la diminution de la pression osmotique.

Le pollen a une vertu immunisante contre les allergies. Il renforce également les ongles et les cheveux. Les gens l’utilisent comme un complément d’aliments suite à sa forte teneur en vitamines, en protéines, en minéraux et  par ses propriétés antioxydants.

La propolis ou « la cire noire » a un rôle de purification, d’antioxydant et d’antifongique qui lutte contre le développement des champignons. En plus d’être anesthésiant et cicatrisant, elle peut être également utilisée pour lutter contre les caries dentaires.

La gelée royale a une vertu similaire au pollen, mais elle est également responsable du bon fonctionnement du cœur, de la circulation sanguine, de la digestion, de l’immunité et du système nerveux. Elle a des effets réparateurs et anti-âges.

Le venin d’abeille quant à lui a un effet anti-inflammatoire et anti-rhumatisme. Il aide également au traitement de la maladie de Parkinson grâce à une substance appelée « apamine ».

Les inconvénients de l’apithérapie

En terme général, l’apithérapie ne présente pas trop d’effets nocifs pour la santé et pour l’organisme. En effet, parmi les produits sécrétés, transformés ou récoltés par l’abeille, le seul inconvénient pour l’homme peut être l’allergie provoquée par le pollen transporté par cet insecte ainsi que la douleur engendrée par la piqûre de l’abeille.

Quand le ghee ou ghi devient le nouveau beurre tendance
Cette année, faites place aux fleurs comestibles !